La princesse blanche

Note globale

6.67/10

Note littéraire

6.63/10

Historique

5 évaluations

108 pages

Il y a l'histoire avec un grand H et puis il y a des histoires , voilà celle d’Anastasia, une jeune femme perdue au milieu des terribles événements de la Révolution russe , elle va connaître les pires bouleversements mais aussi rencontrer l'amour dans la plus belle ville du monde, Paris .

L'auteur

VALETTE Yvette
64 ans

Palavas-les-Flots

Je suis née à Paris dans le 18 éme, j'ai épousé un lyonnais et j'ai vécu 30 ans dans la région lyonnaise, infirmière de formation,puis cadre de santé j'ai travaillé 17 ans en psychiatrie et 10 ans en gérontologie. depuis presque 15 ans j'anime des formations en milieu hospitalier et médico-social J'ai 2 enfants Elisa et Thibault , 3 adorables petits-enfants, cette année je vais fêter mes 38 ans de mariage Je vis en Languedoc depuis 2003, je crois que j'écris depuis que je lis c'est à dire depuis......de longues années J'ai la grande joie de voir quelques une de mes nouvelles publiées dans une très ancienne revue Les Veillées des Chaumières , un journal lu dans ma famille depuis 4 générations La lecture et l'écriture sont les grandes passions de ma vie après mes amours
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Lecteur d'Or
Serrella
7.50/10
La fuite d'exilés "anciens nantis" est intéressante et le regroupement en communauté... Rappelle étrangement quelques c...
Lire l'évaluation
VIP
Joly Martine
7.00/10
J'ai aimé l'histoire même si la lecture a été gâchée par les fautes de français, de conjugaison. C'est vraiment dommage,...
Lire l'évaluation
VIP
Kazmierski Christelle
6.50/10
Cette histoire est intéressante, et présente bien la vie et les sentiments des réfugiés à cette époque.
Lire l'évaluation
VIP
Champion Christine
6.25/10
C'est une histoire banale, sans suspense, sans vraiment d'accroche.
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Moyen
fenua18
Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire ayant été rebutée par les innombrables fautes d'orthographe.