Ailleurs, le rêve

Note globale

0.00/10

Note littéraire

-

Contemporain

0 évaluations

314 pages

S’installer ailleurs pour se donner le droit de rêver, reconstruire sa vie, modeler ses principes, tout cela se veut être une évidence. Quand l’émigration est dictée par la conjoncture, l’opportunité de quitter son pays devient une convenance, toute autre alternative est une mort à petit feu. Mokrane était confronté comme tous les jeunes algériens à la résignation irréversible de bâtir ailleurs, emprunter une autre vie, justifier en permanence son identité, passer sa culture au second plan et s’intégrer, ne se replonger que rarement dans l’air de sa montagne. Entre ses études rythmées de déboires et de succès, une nostalgie et une mélancolie dévorantes, il évoluait au coté de compatriotes étudiants (Juba, Menad), de sans papiers (Idir), pris dans un tourbillon de stress et du souci de la réussite dans cette" immigration subie", l’amitié aura été leur base arrière, sur laquelle ils pouvaient se reposer. En toile de fond, son amour pour Cécile et puis Kahina, qui déterminait bien souvent ses choix et ses destinations. Il fait aussi connaissance de la mystérieuse Marina, qui a fait preuve d’une grande générosité envers lui.

L'auteur

Bobinou
34 ans
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...